La méditation, « antichambre » de l’oraison contemplative

Voir, entre autres : Méditation chrétienne, recherche Google.

Qu’est-ce que la méditation ? Définition de la méditation chrétienne, par Thomas Ryan

 

Ci-dessous, extrait d’un article récent, qui ne manque pas d’intérêt et a le grand avantage de la simplicité et de la clarté.

 

Une définition de la méditation

La méditation est le moyen le plus courant qu’ont employé, au cours de l’histoire, les gens à la recherche de Dieu dans leur quête pour dépasser les apparences superficielles et vraiment prendre contact avec l’Ultime Réalité. La méditation n’est pas un exercice intellectuel ayant pour but de maîtriser certains concepts à propos de Dieu. Son but n’est ni d’acquérir ni d’approfondir des connaissances spéculatives sur Dieu ou la Révélation. Plutôt que de chercher à connaître des choses à propos de Dieu par le moyen de mots, de pensées et d’images, le méditant et la méditante cherchent à vivre directement une expérience de Dieu à l’intérieur d’une foi aimante.

La méditation, prière contemplative

Dans la contemplation, l’être dans sa totalité dit "oui" aux paroles de la Révélation et à Dieu. Il s’agit de la conscience que non seulement Dieu est proche ou présent, mais qu’il est infiniment présent en nous comme Source de notre être. Selon les mots de l’écrivain spirituel contemporain, Thomas Merton, "La contemplation est une simple intuition de Dieu, éveillée dans l’âme par Dieu, et elle nous ouvre à une mystérieuse rencontre expérientielle avec Dieu, rencontre directe mais encore obscure." Être éveillé à la perception de cette divine présence qui nous habite est le droit de tous les chrétiens et le développement naturel de la grâce du baptême. C’est après ce désir de communion intime avec le Divin, que soupirent nos cœurs.

La méditation chrétienne

La méditation n’est pas de la contemplation dans son sens le plus strict, parce que la conscience contemplative est considérée comme un don de l’Esprit Saint. Plutôt, la méditation est une préparation à la contemplation. Elle est une façon de réduire l’hyperactivité de nos vies et elle conduit ainsi vers un état plus calme et plus réceptif dans lequel nous sommes plus disposés à recevoir le don de la contemplation. Aujourd’hui, la méditation chrétienne représente un retour ainsi qu’un renouvellement des enseignements de Jean Cassien (5ème siècle), de la pratique orientale de la "Prière de Jésus", de l’ouvrage classique "Le Nuage d’Inconnaissance" (14ème siècle) ainsi que d’autres sources. Durant les années 70, le moine bénédictin John Main commença à regrouper les différents éléments dispersés de cette tradition, y mettant un certain ordre, en vue d’une utilisation simple et pratique pour l’époque contemporaine.

Accéder à la présence divine en nous

Le type de prière, que nous appelons ici méditation, vient de la conviction qu’en plus de l’intelligence et de l’imagination, qui sont des moyens courants pour entrer en contact avec Dieu, nous avons ce que la tradition chrétienne appelle "le coeur mystique". C’est par ce moyen qu’il est possible de se sensibiliser à la présence divine en nous, d’approcher l’Être de Dieu, quoique de façon partielle, loin des images et des concepts qui naturellement déforment la réalité de Dieu. Pour la plupart d’entre nous, ce "coeur mystique" en nous est à l’état latent ou peu développé. Une fois éveillé, il nous attire constamment vers Dieu.

 

Lire la suite.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/04/2014