Présentation du site de l'Association Tsofim

Ce site a pour objectif de faire connaître l'esprit et les activités de Tsofim, association sans but lucratif (Loi 1901) à visée essentiellement spirituelle et religieuse, fondée sur l'Écriture sainte et la Tradition, chrétienne et juive.  

Tsofim a deux axes d'action:

1. publier et diffuser des livres, essais et témoignages à thématiques religieuses et confessionnelles, avec accent mis sur le judaïsme et le christianisme, leur histoire, leurs affrontements, leur patrimoine commun et leur spécificité respective;

2. témoigner d'une perception du dessein de Dieu sur les "deux (peuples) dont le Christ a fait un" (Ep 2, 14), laquelle, malgré les apparences, n'est nullement en rupture avec l'enseignement et la théologie multiséculaires de l'Église du Christ, et exhorter nos contemporains, baptisés ou élevés dans la tradition chrétienne et qui s'efforcent d'être agréables à Dieu, à approfondir ce mystère (Rm 11, 25).

Il est recommandé de consulter deux sites et un blog parent de la présente initiative: rivtsion.org; debriefing.org; En un seul esprit.org. On peut y lire de très nombreux articles afférents à la problématique exposée ici.

Autant le souligner d'entrée de jeu, les textes rassemblés ici - surtout ceux de M. Macina - ont une tonalité très marquée d'exhortation spirituelle. Une expérience antérieure sur d'autres sites a révélé que ce mode d'expression est parfois perçu comme relevant de l'exaltation religieuse, voire comme de l'arrogance, d'autant que nombre d'exposés sont abondamment ponctués de citations et de réminiscences scripturaires, et s'apparentent davantage à la prédication qu'à la réflexion et à l'analyse. 

M. Macina est le principal promoteur de cette manière de procéder, dont il endosse l'entière responsabilité. Il confie s'être très longtemps refusé à y recourir, persuadé qu'il pourrait témoigner de l'appel de Dieu, de manière classique, en usant de procédés didactiques, par voie d'articles, de monographies et d'ouvrages. Il suffit de consulter sa bibliographie et ses autres sites et blogs pour constater qu'il n'a pas ménagé sa peine en ce sens. Toutefois, les circonstances et le recours constant à la prière et à la contemplation, l'ont amené à donner à son témoignage la forme d'une interpellation sur les réseaux Internet qui s'apparente davantage à l'exhortation orale, qu'à l'exposé d'une réflexion systématique, sous forme d'écrits et/ou de conférences.

Ce choix a été - et sera encore, nous le pressentons -, la cause d'un refus spontané, chez certains, ou de défections après adhésion, chez d'autres. Tout en étant conscient de l'écart abyssal qui existe entre lui et le géant spirituel qu'était Paul, M. Macina a fait sienne, l'expression de l'Apôtre, dont il affirme qu'elle "traduit parfaitement ses sentiments, la sainteté en moins":

1 Co 2, 1-5:  Pour moi, quand je suis venu chez vous, frères, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige de la parole ou de la sagesse.  Non, je n'ai rien voulu savoir parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié.  Moi-même, je me suis présenté à vous faible, craintif et tout tremblant,  et ma parole et mon message n'avaient rien des discours persuasifs de la sagesse ; c'était une démonstration d'Esprit et de puissance,  pour que votre foi reposât, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

 

Nous contacter.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/06/2014