Pourquoi ce nouveau site sur des sujets traités ailleurs?

Pourquoi ce nouveau site, se demanderont sans doute celles et ceux qui connaissent et fréquentent les autres sites de Menahem Macina (rivtsion.org; debriefing.org; et enunseulesprit.org)?

L’interrogation est d’autant plus pertinente qu’ils traitent déjà des questions qui sont au centre du présent site et de son pendant (unseulisrael.net), à savoir: le destin des Juifs et l’attitude des Chrétiens à leur égard, ainsi que les questions théologiques que soulèvent leur existence respective et les conflits doctrinaux qui les ont si souvent opposés et sont loin d’avoir totalement disparu.

Deux raisons majeures ont amené M. Macina à procéder ainsi.

La première est technique. Créés il y a plus d’une dizaine d’années et objets du suivi technique bénévole d’un ami informaticien, Rivtsion et Debriefing ne correspondent plus aux exigences actuelles de présentation et de circulation dans l’information. Plus grave encore, conçus à partir de systèmes et de machines dont les fonctionnalités sont largement dépassées depuis, ces logiciels de sites génèrent des bogues et des incohérences qu’il est de plus en plus difficile de corriger. Sans entrer dans les détails, disons que ces sites sont devenus partiellement inutilisables selon les critères informatiques et ergonomiques en vigueur aujourd’hui.

La seconde raison est communicationnelle. Les internautes sont devenus familiers de l’Internet ; ils ont bénéficié des progrès techniques immenses en matière d’interconnectivité, en général, et d’interface, en particulier. Du coup, leurs attentes connaissent un développement exponentiel qui les rend extrêmement exigeants en matière de performances. En outre, la multiplication de sites et de blogs, de plus en plus attractifs et sophistiqués, a définitivement relégué au rayon des antiquités nos sites pionniers, et il a fallu s’adapter.

Après des mois de tâtonnements et d’essais non concluants, nous avons opté pour la création du présent site (Tsofim) et de son pendant (Un seul Israël), conçus comme des outils d’intégration de l’abondant matériau conceptuel contenu dans les sites antérieurs (principalement Rivtsion et Debriefing), et dorénavant utilisés comme des bases de données textuelles auxquelles seront renvoyés les internautes, par le truchement de liens hypertextes (hyperliens). Concrètement, si un exposé présent dans Tsofim recourt à une expression ou un concept déjà évoqués, voire analysés, dans un texte présent sur l’un ou l’autre des anciens sites, un lien mettra immédiatement devant les yeux de l’internaute qui le clique, le matériau qui traite de cette notion.

Exemple : dans le chapitre « L’alibi chrétien, ou le Christ sauf-conduit », qui figure sur le site Tsofim, figure l’expression difficile « intrication prophétique », équipée d’un lien hypertexte qui, cliqué, mettra sous les yeux de l’internaute un article détaillé, intitulé « Le phénomène de l’"intrication prophétique" », qui figure sur le site Rivtsion.

On voit donc que, loin de nuire à la cohérence de notre projet, cette multiplication des sites y afférant, contribue au contraire à une meilleure compréhension non seulement du projet lui-même, mais des problématiques qui ont amené M. Macina et celles et ceux qui sont partie prenante de son action, à initier ce qui se profile de plus en plus comme un nouveau regard – certes, encore imparfait mais certainement pas inutile – sur ce qui reste toujours un Mystère insuffisamment approfondi : l’unité, spirituellement ontologique, réalisée par le Christ Jésus entre les deux parties de « l’Israël de Dieu » (cf Ep 2, 14 et Ga 6, 16) : les Juifs et les Chrétiens.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/06/2014