Newsletter du 14 mai 2014 ("Un lopin de terre virtuel...)

 

 

 

Un lopin de terre virtuel à cultiver


Chers Abonnés à la Newsletter de Tsofim


Je vous informe que j’ai entièrement relu et révisé les ouvrages qui figurent dans la section Livres de Menahem Macina. J’y ai également ajouté les suivants : Dieu a rétabli Son Peuple ; Si les Chrétiens s'enorgueillissent ; Un voile sur leur coeur. Trois autres suivront bientôt.

Je ne me suis pas contenté de reproduire le contenu de ces livres : j’en ai corrigé les inévitables coquilles, vérifié les liens, et indexé les mots-clés importants. C’est un travail assez lourd et vous vous demanderez peut-être pourquoi je me le suis imposé, d’autant que ces textes figurent déjà – vous le savez sans doute –, dans leur intégralité, sur des plateformes éditoriales électroniques accessibles au public. Deux raisons principales m’ont guidé :

  • L’expérience a révélé que la consultation et les recherches sont beaucoup plus aisées et efficaces quand le contenu d’un livre est présenté par chapitres distincts, auxquels renvoie une table des matières accessible d’un clic.
  • Cet agencement permettra à celles et ceux qui le désirent de méditer et d’approfondir la spiritualité et la théologie contenues dans ces textes, d’exercer leur discernement à leur sujet et, ce faisant, de renouer avec les Écritures et les traditions, juives et chrétiennes, qui constituent la  substance et le fondement de notre foi.

Un demi-siècle de méditation et d’étude du « dépôt » et de sa transmission traditionnelle, ainsi que des rencontres et échanges de correspondance avec de nombreux chrétiens, au fil des années, m’ont fait prendre conscience de l’indigence affligeante de leur connaissance religieuse. Tel était d’ailleurs l’état de la mienne il y a 56 ans, avant que je me réapproprie ce trésor, avec l’aide de Dieu.

Depuis, me souvenant avec crainte de la sévérité du Christ à l’égard de l’intendant qui avait enfoui dans la terre le seul talent que son Maître lui avait confié (cf. Mt 25, 24 s.), je m’efforce de faire fructifier le mien, sur le modeste lopin virtuel du site Tsofim. Ainsi, quand viendra pour moi l’heure de quitter cette terre, je le léguerai à celles et ceux qui veulent continuer à le cultiver et à en distribuer les fruits.

 

Amicalement

Menahem Macina

14 mai 2014

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau