Si les Chrétiens s'enorgueillissent - Couverture

Voir la table des chapitres

SI LES CHRÉTIENS S’ENORGUEILLISSENT

À propos de la mise en garde de l’apôtre Paul (Rm 11, 20)

Menahem R. Macina

***

Éditions Tsofim at Smashwords
Copyright (c) 2013 by Éditions Tsofim

 

Bienheureux Pie IX (1792-1878)

« [Les Juifs] …peuple dur et déloyal, comme l’attestent aussi ses descendants […]
nation réprouvée [qui] persévère dans la réprobation
[…] adonnée au culte de l’argent […]
fomentatrice de mensonges et d’injures [à l’égard du] catholicisme… » *

* Extraits de Discours de Pie IX, prononcés au Vatican devant des Pèlerins, présentés et publiés pour la première fois par le P. don Pasquale, dans Pii Operai, vol I-IV, Roma, 1874-1878, cités par le prof. Giovanni Miccoli, « Un nouveau protagoniste du complot antichrétien à la fin du XIXe siècle », dans Actes du Colloque des 18 et 19 novembre 1998, édités par A. Becker, D. Delmaire, F. Gugelot, Juifs et Chrétiens: entre ignorance, hostilité et rapprochement (1898-1998), p. 21 et n. 28.

 ****

All rights reserved. Without limiting the rights under copyright reserved above, no part of this publication may be reproduced, stored in or introduced into a retrieval system, or transmitted, in any form, or by any means (electronic, mechanical, photocopying, recording, or otherwise) without the prior written permission of both the copyright owner and the above publisher of this book.

Smashwords Edition Licence Notes

This ebook is licensed for your personal enjoyment only. This ebook may not be re-sold or given away to other people. If you would like to share this book with another person, please purchase an additional copy for each person you share it with. If you’re reading this book and did not purchase it, or it was not purchased for your use only, then please return to Smashwords.com and purchase your own copy.

 

 ------------------------------------------

Présentation sur le site Academia

Par Menahem R. Macina

 

Les deux premières parties de ce livre constituent une anthologie des affres et des conséquences de l’affrontement doctrinal et religieux multiséculaire qui opposa, de manière souvent dramatique, les deux confessions de foi, rivées l’une à l’autre autant que rivales l’une de l’autre.

Intitulée « “Vos frères qui vous haïssent...” » la 1ère partie illustre cet état d’esprit par de nombreux extraits de textes chrétiens antijudaïques, depuis les origines jusqu’au milieu du XXe s., identifiés dans de nombreux manuels d’enseignement religieux des XIXe et XXe siècles, et par une anthologie de propos émis par des papes, des prélats, et par la presse catholique, entre 1870 et 1938.

Intitulée « Un “autre regard” : L’Église redécouvre le peuple juif », la 2ème partie retrace et analyse la découverte progressive par les chrétiens, entre 1920 et 1950, de la nature préjudiciable de leur attitude à l’égard du peuple juif ; un examen de conscience qui donna lieu à des rencontres informelles, puis à des tentatives officieuses de nouer des relations positives entre chrétiens et juifs, mais buta sur le « hors de l’Église, pas de salut ».

Dans la troisième partie, intitulée « Résistance à l’apostasie », le lecteur découvrira que, loin d’être un brûlot négatif, ce livre veut montrer qu’au travers des lenteurs et des résistances humaines, l’Esprit de Dieu mène irrévocablement à son terme son dessein de Salut de tous les hommes, qui passe par la reconstitution de son peuple parvenu à sa plénitude messianique et par la fusion, en son sein, des nations chrétiennes restées fidèles au temps de l’épreuve ultime.

L’auteur souhaite :

– Que les chrétiens découvrent, dans le récit biblique de la séparation entre le royaume d’Israël et celui de Juda (1 R 12), la préfiguration du schisme entre l’Église et le Judaïsme.

– Qu’à la lumière des Écritures juives et chrétiennes, ils comprennent que la réunion «des fils de Juda et des fils d’Israël» (Os 2, 2) est le type prophétique de celle des Chrétiens et des Juifs, qui constitueront « l’Israël de Dieu » (Ga 6, 16).

– Qu’ils s’imprègnent de la typologie scripturaire, selon laquelle les « deux bois » (Joseph et Juda) en constituent « un seul » (Ez 37, 19), et que, « des deux, [le Christ] a fait un » (Ep 2, 14), « l’un et l’autre » ayant, « en un seul Esprit, libre accès auprès du Père » (v. 18).

– Qu’avec la tradition rabbinique, ils croient que « tout Israël a part au monde à venir » (Michna Sanhedrin 10, 1), et avec Paul, que « tout Israël sera sauvé » (Rm 11, 26).

Enfin, l’auteur espère sensibiliser les chrétiens à la typologie trinitaire de l’unité des juifs et des chrétiens, que le Christ a faits « un, comme [son] Père et lui sont un » (Jn 17, 22), sans que soit modifié le dessein éternel du Créateur, tant dans l’ordre ontologique – « le Juif d’abord, le Grec [non-Juif] ensuite » (Rm 1, 16) –, que dans l’ordre sotériologique – « le salut vient des juifs » (Jn 4, 22).

 

1ère parution, sous le titre : Les Frères retrouvés. De l’hostilité chrétienne à l’égard des juifs à la reconnaissance de la vocation d’Israël, Éditions de l’Œuvre, Paris, mars 2011, 317 pages ;Recension par le prof. Y. Chevalier, dans Sens, N° 362 – 63ème année – septembre-octobre 2011, Paris. Recension par le prof. Jean Duhaime, sur le site Jewish-Christian Relations ;  et par le R.P. D. Cerbelaud, dans le Bulletin d’Études Juives et Judéo-Chrétiennes de la Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques (RSPT).

2ème parution, En format e-pub (livre électronique), sous le titre Si les Chrétiens s’enorgueillissent. À propos de la mise en garde de l’apôtre Paul (Rm 11, 20), éditions Tsofim, Limoges, 2013. Recension par le Prof. Yves Chevalier, dans « Le "Mystère d’Israël" et le redressement de la théologie chrétienne selon Menahem Macina », Sens, p. 227-228.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 14/05/2014