Résumé de l'ouvrage

Voir la table des chapitres

 

La thèse centrale de cet ouvrage est que « Dieu a rétabli le peuple juif », et qu’il est temps pour la chrétienté de prendre en compte le fait que le dessein de salut de Dieu, s’il englobe bien l’humanité entière, concerne, a fortiori, son peuple, que les Églises ont trop longtemps considéré comme n’ayant plus aucun rôle à y jouer.

Conscient de ce que cette perspective a de révolutionnaire – puisque l’opinion reçue en chrétienté est que les Juifs ne seront intégrés que s’ils ne demeurent pas dans l’incrédulité –, l’auteur estime qu’il y a présomption à préjuger du dessein de Dieu, dont l’accomplissement ultime reste encore mystérieux.

Il expose une conception – audacieuse en apparence, mais pourtant solidement fondée sur les Écritures et la tradition patristique – du dessein de salut de Dieu sur les « deux peuples dont le Christ a fait un », qui, si elle a peu de chances d’être « reçue » dans le contexte théologique actuel, devrait au moins inciter les chrétiens à « ne pas s’enorgueillir », mais à « prendre garde que Dieu, qui n’a pas épargné les branches naturelles, ne les épargne pas davantage ».

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 24/05/2014